AGENCE IMMOBILIERE À BÉZIERS
29 nov

Passez par un courtier pour acheter un bien immobilier à Boujan-sur-Libron !

128©-RVNW-copy

Vous souhaitez acheter un bien immobilier à Boujan-sur-Libron ? Savez-vous que 85% des acquéreurs ont recours à un crédit pour accéder à la propriété. Ceci n’a rien d’étonnant : avec les taux pratiqués par les banques ces dernières années, les acheteurs auraient eu tort de s’en priver ! D’autant que, depuis quelques années, de nouveaux acteurs se sont bien implantés sur le marché du financement. Il s’agit évidemment des courtiers en crédit. Et leur rôle est essentiel puisqu’ils permettent en balayant toutes les offres sur la place de trouver celle qui convient le mieux à chaque acheteur. Grâce à eux, de nombreux acquéreurs potentiels sont devenus des acheteurs ! Vous souhaitez acheter un bien immobilier à Boujan-sur-Libron ? Faisons le point sur le rôle des acteurs du financement.

Acteurs importants du marché du logement
Les courtiers en crédit immobilier sont mandatés par les clients pour trouver la solution la plus intéressante dans la recherche de financement de leur acquisition. Ils connaissent l’ensemble des aides et des dispositifs proposés aux particuliers, qu’ils soient primo-accédants, accédants ou investisseurs. Cette activité leur donne une connaissance pointue des attentes de leur clientèle, de ce qui fonctionne, et des problématiques rencontrées. Experts du financement, ils sont devenus un intermédiaire incontournable des particuliers dans la relation avec les banques lors de la souscription d’un crédit immobilier. Ils accompagnent près d’un emprunteur sur 2 dans leur recherche de financement.

Avoir le choix
Les courtiers ont toujours défendu le fait que les particuliers puissent avoir le choix entre acheter ou louer. En effet, chacun doit disposer de cette alternative pour se loger. Dans cette logique, le marché de l’immobilier étant dynamisé par les primo-accédants, les courtiers en crédits immobiliers ont toujours soutenu les politiques permettant au plus grand nombre de pouvoir accéder à la propriété, s’ils le souhaitaient. Selon eux, les premières annonces du gouvernement, notamment sur le PTZ et les APL Accession, risquent de freiner l’accès au marché de l’immobilier des primo-accédants, et vont donc à l’encontre de ce principe.

O.D. / Bazikpress © RVNW

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée