AGENCE IMMOBILIERE À BÉZIERS
29 jan

Votre agence immobilière de Béziers vous informe sur ses honoraires !

Net  payer

L’immobilier est en constante évolution. Alors que le secteur est reparti (les ventes auront très probablement atteint les 838 000 unités en 2016), voilà que les choses bougent du côté de l’affichage des prix des professionnels de l’immobilier. Un arrêté vient de tomber le 10 janvier. Il découle de la loi Alur (pour l’accès au logement et à un urbanisme) et il est paru au Journal officiel. Que dit-il ? Il exige plus de transparence de la part des professionnels. Un texte que dénonce la Fédération national de l’immobilier (FNAIM) pour qui, certes, une évolution des textes dans les modalités d’affichage des annonces immobilières était sans doute devenue nécessaire depuis l’adoption de la loi Alur, la révolution numérique et la recrudescence des salons professionnels, mais qui ne va faire que perturber un peu plus l’acheteur et le locataire tant, désormais, il y aura d’informations, de mentions, d’alinéas sur les annonces… Votre agence immobilière de Béziers a donc décidé de faire le point.

Dès le 1er avril, les annonces de biens en vente devront indiquer le prix et à qui incombe le paiement de la commission de votre agence immobilière de Béziers. Ce prix comprendra la part des honoraires du professionnel à la charge de l’acquéreur. Il ne devra en aucun cas inclure la part des honoraires à la charge du vendeur. Le montant toutes taxes comprises (TTC) des honoraires devront figurer en pourcentage de la valeur du bien.

Et la Fnaim de dénoncer : « comme souvent, l’excès d’informations obligatoires sur les annonces nuit à l’information et ceci en particulier pour les annonces de location qui risquent de perdre en pertinence. Pour les annonces de vente, lorsque les honoraires sont prévus à la charge de l’acquéreur, paradoxalement l’arrêté oblige l’agent immobilier à préciser honoraires exclus et honoraires inclus ce qui risque de brouiller le message vis-à-vis des consommateurs. »

O.D. / Bazikpress © Richard Villalon

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée